Pour la libération de Mumia Abu Jamal

Rassemblement : lundi 30 avril à 17H00 : Devant le Consulat américain de Strasbourg – 15 avenue d’Alsace – Strasbourg

Lettre à Mme Kara C. Mac Donald Consul général des Etats-Unis Consulat de Strasbourg 15, Avenue d’Alsace 67082 STRASBOURG Cedex France

Strasbourg, le 24 avril 2018

Madame,

Mumia Abu Jamal, membre des Black Panthers, de Move et journaliste indépendant américain a été emprisonné il y a 36 ans, en 1982, pour le meurtre d’un policier blanc qu’il a toujours nié.

Il a été condamné à mort. Il est resté dans le couloir de la mort d’une prison jusqu’en 2001 où la Cour Suprême américaine a dû reconnaitre les irrégularités du procès et a annulé sa condamnation à mort. Elle a néanmoins refusé de le libérer. Mumia reste donc emprisonné. Il est aujourd’hui gravement malade ; il est non soigné et sa vie est en danger. Il a été démontré que toutes les preuves allant à son encontre étaient des falsifications.

Une nouvelle procédure judiciaire visant à obtenir sa libération a été engagée par ses avocats.

Le tribunal de Philadelphie doit se réunir le 30 avril prochain pour examiner la demande des avocats de Mumia que toutes les pièces du dossier le concernant soient rendue publiques.

Dans le monde entier, des rassemblements vont être organisés pour soutenir les exigences des avocats de Mumia – en particulier devant les ambassades des Etats-Unis.

Suite à l’appel de Suzanne Ross (porte-parole de International Concerned Family and Friends of Mumia Abu Jamal) et en prévision de l’instance du tribunal de Philadelphie qui aura lieu le 30 avril prochain, nous demandons, nous militants de diverses organisations démocratiques et du mouvement :

- la publication des dossiers de la police américaine concernant Mumia,
- la libération de Mumia Abu Jamal.

Le maintien de l’emprisonnement de Mumia traduit le caractère de justice de classe et de racisme de la justice américaine. Il est intolérable qu’un militant d’origine afro-américaine reste en prison alors qu’il a été démontré que les preuves qui ont servi à le condamner sont fausses.

Nous vous demandons de recevoir une délégation de nos organisations le lundi 30 avril à 17H00 pour que vous fassiez écho de nos demandes auprès du gouvernement de Donald Trump :

Publication des dossiers de la police américaine

Libération de Mumia Abu Jamal

Signataires :

Comité Régional de la CGT Alsace ; FSU 67 ; POID 67 ; Comité de Strasbourg du MRAP ; Alternative Libertaire Alsace ; Solidaires Etudiant-e-s Alsace

Publié le 30 avril 2018, 149 visites.