Agenda militant

L M M J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 

8 mars à Strasbourg

Vendredi 8 mars : Action.

Rassemblement pour les droits des femmes

Nous représentons 52% de la population française. Nous sommes caissières, enseignantes, agentes d’entretien, secrétaires, infirmières, aides à domiciles, assistantes maternelles, travailleuses sociales, administratives, sage-femmes, hôtesses… Nos métiers sont indispensables à la société. Pourtant, ils sont mal rémunérés et leur pénibilité n’est pas reconnue. Nous sommes ingénieures, techniciennes, ouvrières, employées ou cadres. Nous faisons le même travail que des hommes mais avec un salaire inférieur. Nous sommes à temps partiel avec un salaire partiel souvent parce que nous n’avons pas d’autre choix.

Entre les courses, le ménage et les enfants, nous réalisons en moyenne 20 h de tâches ménagères par semaine. Notre travail est invisibilisé et dévalorisé. Notre salaire est inférieur de 26% à celui des hommes. De ce fait, à partir de 15H40 nous travaillons gratuitement. Nous sommes retraitées et notre pension est de 40% inférieure à celle des hommes.

Nous sommes étrangères, victimes de racisme, handicapées, lesbiennes, et nous cumulons les discriminations. Nous sommes des femmes et au travail, dans la rue ou chez nous, nous sommes confrontées à des violences sexistes et sexuelles Nous sommes des Brésiliennes, des Espagnoles, des Iraniennes, des Argentines, des Polonaises, des Indiennes, des États-uniennes et nous sommes partout dans le monde solidaires de toutes les femmes qui luttent contre les réactionnaires et conservateurs au pouvoir.

Pour dire que nous exigeons nos droits. Pour exiger que notre travail soit reconnu et rémunéré. Pour imposer la fin des violences et garantir nos libertés de choix. Pour gagner l’égalité. Pour faire entendre nos revendications à nos employeurs et au gouvernement.

Nous appelons à une grève féministe le 8 mars, à des actions des rassemblements, des manifestations. Débrayons à 15h40. Portons toutes et tous un foulard violet !

CGT UD du Bas-Rhin 67, Solidaires Alsace, Osez le féminisme 67, Fsu Alsace, EELV Strasbourg Eurométropole, MJCF 67 - Jeunes Communistes du Bas-Rhin, D’ailleurs nous sommes d’ici 67, Strasbourg insoumise - France Insoumise Strasbourg, Attac Strasbourg, Génération.s Strasbourg, BAF - Brigade Antifasciste Strasbourg, NPA Strasbourg, PCF Bas-Rhin.

Masse Critique de Meufs

salut à toi féministe à roues, à roulettes et autres locomotions sans pétrole,

pour la Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes, nous t’invitons à une masse critique en mixité choisie sans hommes cis pour faire retentir le bruit de nos roulements à billes, de nos gueulantes et montrer que la rue nous appartient !

tu te demandes ce que c’est qu’une masse critique ? tu te demandes pourquoi la non-mixité ? tu te demandes c’est quoi le 8 mars ? un texte d’explication arrive tout bientôt !

pense à venir avec tes lumières fonctionnelles, une sonnette bien réglée ou un klaxon bien bruyant, des guirlandes bien lumineuses, des fanions, des casseroles, des tambours … enfin bref, tout ce qui se voit et s’entend, même pour les personnes qui auraient des boules quies. Oublie pas non plus tes cordes vocales et des freins bien réglés ! Un vélo-cargo-sono sera des nôtres.

si ton vélo est fatigué, si tu veux venir manger du houmous, boire un coup et discuter avec les collègues du 8 mars, si tu veux préparer des pancartes qui déglinguent ou si tu veux faire tout ça à la fois ⇒ viens à la prochaine perm des Bouchères (permanence en non mixité), le lundi 4 mars à Bretz’Selle !

petits et gros détails par là : https://www.facebook.com/events/754203158253482/

Rassemblement 20h30 Place Kléber - parcours de quelques kilomètres dans la ville, accessible à toutes les allures.

enfants bienvenu.e.s !

à t’y voir ! bisous, force et cambouis

assos organisatrices : Le Collectif des Bouchères, Les Effronté-e-s Strasbourg, STS Support Transgenre Strasbourg, Nous Toutes 67, Premier Jet, ACAP, Ecoféministes Strasbourg

Publié le 6 mars 2019 par CAL Alsace
146 visites