COP 21 : Manif interdite à Paris ? Mobilisation réussie… le gouvernement n’a pas aimé !

Aujourd’hui, plus de 5000 personnes place de la République à Paris pour une manifestation interdite ! Malgré l’État d’urgence, la vrai gauche bouge encore !

20h00 : Les 80 dernières personnes dans la nasse sont libérés sans contrôles. Plus de 170 gardes à vues annoncées.


Voir le communiqué fédéral d’AL

18h20 : toujours plus de 150 personnes en « garde à vue à ciel ouvert », arrêtées au compte goutte et parfois avec violence.

Pour suivre la suite des opérations, voir Paris-Lutte-Info.

16h30 :La rafle a commencé, des dizaines d’arrestations.

16h : Des renforts de Gendarmes mobiles, beaucoup d’arrestations en cours. Quelques centaines de personnes ont réussi à quitté la place pour une manifestation sauvage. Des milliers restent sur la place et l’occupent pacifiquement.

Un bel exemple des « groupes assez organisés » qui veulent affronter la police, décrits par Cazeneuve :

15h45 : 400 à 500 personnes sont encore encerclées et prisonnières de fait des flics, tandis que des groupes se rassemblent derrière les rangs policiers. Les médias prétendent pourtant qu’il s’agit d’une « évacuation ».

15h30 : Charge massive, avec des dizaines de véhicules policiers. Deux nasses distinctes se forment pour emprisonner les manifestants et manifestantes

Vers 15h15 : La police resserre la nasse, les manifestants et manifestantes sont acculés sur certains points. Les chefs de police promettent le contrôle d’identité de toutes les personnes présentes et des arrestations par centaines. Ce qu’on appelle une rafle. Bluff ?

Vers 15h : des tirs au flashball, des blessés, notamment un journaliste (sans doute blessé par une grenade)

Vers 14h45 : la police ressert la nasse autour de la place, bloque toutes les issues et ferme le métro. Bombardement intensif au lacrymo, beaucoup de détonations (grenades de désencerclement ?)

Vers 14h30 : gazage policier intensif. Tirs de lacrymo au niveau des visages. Des blessés.

Vers 14h, les premiers rangs de la manif sont gazés par les flics !

13h30 : la police a repousser les manifestants et manifestantes qui tentaient de passer boulevard Voltaire !

Vers 13h : Beaucoup de monde pour une manifestation interdite : au moins 5 000 personnes ! Le rassemblement, sous forme de chaîne humaine, quitte les trottoirs pour bloquer la rue !

La mobilisation est vraiment internationale,

très créative,

et très politique !

Malgré le « dispositif policier » comme disait les médias !


Avant Paris : Cap sur Versailles !

Hier déjà, le convoi Cap sur la COP occupait la place centrale de Versailles, devant le château !

Publié le 29 novembre 2015 par CAL Alsace
1226 visites