Accident mortel d’Eckwersheim

Le 14 novembre, une rame d’essais techniques a déraillé sur la Ligne à Grande Vitesse Est européenne, actuellement en cours de test. On dénombre actuellement 11 morts et de très nombreux blessés dans un état très grave ; les autres personnes présentes dans la rame sont traumatisées. Au-delà de la compassion pour toutes les victimes et leurs proches et de la nécessaire solidarité, on ne peut passer sous silence l’incroyable hypocrisie de Guillaume Pepy.

Des ses premières interventions médiatiques, il a dénoncé publiquement la présence à bord de ce train d’essais de « personnes non autorisées », faisant semblant de se demander comment cela était possible. Oui, il y avait des enfants, des familles de cheminots et cheminotes, dans la rame : c’est une pratique courante, tout le monde le sait ! Il faut s’attaquer aux vrais problèmes : quels sont les causes du déraillement ? Quels dangers sur cette LGV ? Et pour cela, il faut donner tous les moyens au travail d’enquête, y compris à celui des Comité d’Hygiène, Sécurité et des Conditions de travail, que Guillaume Pepy et la direction SNCF font mine d’ignorer !

Source : Le rail déchaîné

Publié le 16 novembre 2015 par CAL Alsace
573 visites