« Dehors nous ne sommes pas libres »

De nombreuses et nombreux camarades anarchistes moisissent dans les geôles de l’État mexicain. Leurs lettres témoignent de la violence du système carcéral auquel ils résistent. Victimes de la guerre sociale, il ne faut pas les oublier. Plusieurs organisations de par le monde se sont associées pour leur adresser un chaleureux message de soutien.

Camarades,

Par cette lettre, les collectifs signataires, expriment leur solidarité avec les anarchistes arrêtés à Mexico et envoient leur salut solidaire à chacun d’eux et elles à l’occasion de cette Semaine Internationale de Solidarité avec les prisonnières et les prisonniers anarchistes (Mexico, du 26 au 30 août 2014).

Nous envoyons de vives salutations aux camarades Mario González García, Carlos López, Amélie Pelletier et Fallon Poisson. Sachez que nous avons lu vos communiqués et nous voyons que l’esprit rebelle continue à irriguer vos actions, vos mots et vos cœurs ; depuis là où nous sommes, plusieurs d’entre nous ont fait connaître, du mieux qu’ils ont pu, votre situation et votre lutte à l’intérieur de la prison d’où vous résistez jour après jour et d’où vous protestez quotidiennement contre le système carcéral.

Compagnons et compagnonnes, nous vous adressons une sincère accolade pour vous encourager, sachez que vos paroles ont passé les frontières et résonnent dans plusieurs coins du monde.

Grâce aux lettres que vous avez envoyées dès le début de votre détention, nous sommes au courant de votre état de santé, des dures conditions que vous devez affronter, mais nous avons également entendu vos paroles de rage qui décrivent en détail le système carcéral où l’abus de pouvoir, la corruption, l’intimidation, l’autoritarisme, la torture physique et psychologique ainsi que l’humiliation quotidienne renforcent la répression systématique que le système capitaliste utilise pour faire taire la voix de la protestation, du refus, de la rébellion de toutes celles et ceux qui ont soif de changer les choses.

Nombreuses ont été les phrases où vous décrivez votre espace de vie, les relations avec les autres détenus, les médecins, et le personnel pénitentiaire, et malgré les difficultés rencontrées, vous êtes toujours debout et cohérents avec la pensée anarchiste. Cette phrase récurrente, qui signale que « dehors nous ne sommes pas libres », résonne en nous… et la liberté que nous cherchons sans cesse, que l’on voudrait nous monnayer, est celle pour laquelle nous luttons où que nous soyons.

C’est parce que nous sommes à la recherche de cette liberté que nous avons hâte que vous sortiez et que vous puissiez enfin vous promener dans vos quartiers, vos maisons, avec vos amis et avec vos proches, c’est en raison de notre infatigable quête de liberté que nous ne pouvons vous oublier et que nous espérons que vous gardez courage, camarades.

De notre côté nous restons attentifs à votre situation, à votre lutte, à votre rébellion, à vos paroles, à votre cheminement, bien que vos pas soient limités par les murs, vous nous avez démontré que malgré les dures circonstances dans lesquelles vous vous trouvez, vous ne vous rendez pas, vous ne vous vendez pas, vous ne vous taisez pas.

Bien que cette lettre ait été spécialement rédigée pour les camarades anarchistes incarcérés, nous ne pouvons omettre de mentionner les détenus par le gouvernement de la ville de Mexico, à la tête duquel se trouve M. Mancera et ses collègues, qui ont rempli les prisons de manifestantes et de manifestants, d’étudiants et de gens du peuple en colère, comme Abraham Cortez Avila, Luis Fernando Bárcenas et d’autres encore.

Salutations chaleureuses, et courage à vous tous et toutes ! Nous sommes là ! LIBERTÉ pour Mario, Carlos, Amélie et Fallon ! Liberté pour les détenu.e.s anarchistes ! Liberté pour Abraham Cortez Avila et Luis Fernando Bárcenas ! À bas les murs et les prisons !

Août 2014

En solidarité :

Alternative Libertaire, France Anarchist Black Cross, Paris, France Asociación Solidaria Café Rebeldía-Infoespai, Barcelone ASSI (Acción social Sindical Internacionalista) Caracol Zaragoza, État Espagnol Confederación General del Trabajo (CGT) État Espagnol CSPCL, Paris, France Fédération anarchiste (France, Suisse, Belgique) Gruppe B.A.S.T.A., Munster, Alemania Internationale des Fédérations anarchistes (IFA) Les trois passants, Paris, France Plataforma de Solidaridad con Chiapas y Guatemala de Madrid, État Espagnol laPirata : Nodo Solidale, Rome et Mexique Collettivo Zapatista lugano, Suisse Nomads, Bologna, Berlin Signataires individuel.le.s

http://solidaridadmariogonzalez.wordpress.com/

http://liberonsles.wordpress.com/

Publié le 1er octobre 2014 par CAL Alsace
742 visites