Soutien financier pour les inculpés du mouvement anti-CPE à Aix !

Le mois dernier le tribunal d’Aix a rendu son jugement au civil sur une affaire qui avait concerné en juin 2006 deux militants d’AL, ainsi que deux autres camarades.

Rappel des faits : le 1er juin 2006 des étudiant(e)s empêchaient la tenue du premier débat « université-emploi » à la fac de lettres de Marseille. Le deuxième débat, qui avait lieu à la fac de droit avait été l’occasion de violents affrontements entre étudiant-e-s refoulé-e-s à l’entrée de l’amphi du débat et policiers, chargés d’assurer la « sécurité ». Suite à une bousculade avec la police, un de nos camarades avait été arrêté par la police et passé à tabac, puis placé en garde à vue. Le lendemain, trois militants supplémentaires étaient victimes d’arrestations ciblées, par la brigade anticriminalité.

Lors du procès, la mobilisation des organisations syndicales et politiques avait empêché le juge de satisfaire le procureur et de faire incarcérer nos camarades. Pourtant les condamnations au final furent lourdes : 4 mois avec sursis pour un camarade et 2 mois avec sursis pour les trois autres, ainsi que 5800 euros d’amendes. Nous vous avions sollicité à l’époque pour une première souscription afin de payer ces amendes.

L’un des policiers ayant réservé ses droits à l’expertise, il les a fait valoir récemment et le tribunal d’Aix nous a recondamné à lui verser la somme de 4900 euros au titre du préjudice subi. Bien entendu nous ne disposons pas d’une telle somme et la dynamique qui s’était engagée à l’époque et nous avait permis de rassembler de quoi payer la première amende s’est aujourd’hui éteinte.

C’est pourquoi nous nous tournons à nouveau vers vous, sympathisant-e-s, militant-e-s et lecteur-ice-s d’AL. Vous pouvez adresser vos chèques à l’ordre de SIA, en inscrivant au dos « Solidarité Aix » à : Alternative libertaire, BP 295, 75921 Paris Cedex 19.

Merci d’avance de votre solidarité,

Alternative libertaire

Publié le 2 mars 2010 par AL fédéral
1332 visites