Contestataires russes : la chasse est ouverte

Au lendemain des JO de Sotchi, durant lesquels le régime dictatorial russe a permit aux firmes multinationales et aux États participants d’assouvir leurs prétentions capitalistes en bâillonnant l’opposition et en interdisant tout type de manifestation, la répression des militant-e-s anticapitalistes et anarchistes, des syndicalistes et des mouvements féministes et anti-homophobie continue.

Publié le 17 avril 2014 par CAL Alsace
908 visites