Sans-papiers : Unifier et renforcer notre lutte

Le mouvement « Faut-il mourir pour avoir des papiers » (FMAP) regroupant des comités et collectifs de sans-papiers, des collectifs et associations de solidarité avec les sans-papiers et les organisations politiques soutenant ce combat s’est constitué au cour de la lutte commune pour soutenir les grévistes de la faim du CSP 59 de novembre/janvier dernier. La réunion nationale de FMAP du 10 mars 2013 après avoir fait l’état des lieux des luttes des sans-papiers sur le territoire :

Prend acte : 1. De l’absence de changement dans la politique du gouvernement socialiste à l’égard des sans-papiers et de la reproduction des mêmes pratiques scandaleuses que ceux des gouvernements précédents ;

2. De la poursuite de la politique du chiffre inauguré par le gouvernement Sarkozy par Manuel Valls au mépris des droits les plus élémentaires de la personne humaine ;

3. De l’unité des comités, collectifs et associations présente dans la dénonciation des limites et des pièges de la circulaire Valls.

Décide : 1. De se donner les moyens organisationnels pour unifier et renforcer le mouvement des Sans-papiers autour de sa revendication historique : régularisation globale de tous les Sans-papiers et refus de la logique du cas par cas ;

2. D’appeler à la constitution de nouveaux collectifs partout où ils n’existent pas ou plus et de se donner les moyens de les aider ;

3. D’organiser la visibilité sociale et politique de la lutte par la multiplication des actions communes décentralisées et centralisées ;

4. De soutenir la caravane des Sans-papiers qui se rend au Forum Social Mondial et d’exiger le droit à la libre circulation pour les délégués de ces Sans-droits ;

5. D’organiser pour commémorer le trentième anniversaire de la marche pour l’égalité, une mobilisation centrale massive contre la circulaire Valls et pour la reconnaissance du droit de vote pour les résidents étrangers ;

6. De convoquer une nouvelle réunion nationale le 13 avril pour faire le point sur la mise en œuvre des actions communes.

Seule la lutte paye

Paris, le 10 mars 2013

Publié le 11 mars 2013 par CAL Alsace
886 visites