Appel pour un mouvement unitaire et combatif de la jeunesse dès la rentrée !

24 organisations de la jeunesse ((SOS FAC, la Coordination Lycéenne Indépendante, SELF86, la FIDL 14, 66, 72, 74, l’UNL 38, 44, 45, 59, 91, le SGL 02 et 50, SUD Lycéen 35, 50, 57, 85, le comité lycéen des Landes, les JC 13 et 62, le NPA Jeunes 57 et le MJS 62)) constituant le Front de lutte pour l’Education appellent à un mouvement unitaire et combatif de la jeunesse dès la rentrée.

Comme nous le savons tous, un mouvement de grande ampleur s’organise début septembre. Dans l’éducation tout d’abord, avec une grève dès le 6 septembre, ce qui est plutôt rare ! Puis contre le projet de réforme des retraites le 7 septembre.

Ces journées sont une réponse directe aux nouvelles attaques réactionnaires du gouvernement à tous les niveaux, de nouvelles attaques qui, nous le savons, ont la même origine ; Une offensive globale néolibérale visant à spolier nos acquis sociaux sous prétexte de crise, une première depuis 1945… La jeunesse est, plus que jamais, touchée de plein fouet par cette offensive historique du capital ; répression policière et administrative, éducation privatisée, aides sociales menacées, contre réforme des retraites etc… Nous trinquons pour les actionnaires, le patronat, les élites « éclairées », pour ceux qui jouent avec des milliards, pour ceux qui jouent avec nos vies !

La jeunesse à un rôle à jouer dans les luttes qui s’annoncent. Elle doit s’unir et s’organiser pour contrer cette menace. Il faut qu’elle oeuvre à l’édification d’un véritable rapport de force, en rupture avec les principales directions syndicales qui bien trop souvent font avorter tout mouvement de contestation en cherchant à se réapproprier les luttes menées par la base ! Assez de ce double jeu, le compromis n’est pas envisageable, seules nos luttes payeront !

Nous devons donc riposter afin de faire reculer une bonne fois pour toute le gouvernement allié du patronat, ce qui implique notamment le retrait total de la réforme des lycées, et d’oeuvrer à l’édification d’une école véritablement égalitaire, émancipatrice et démocratique, en un mot, populaire ! Où tout le monde, élèves comme professeurs et parents, pourrait diriger la vie interne de l’établissement. Une école réellement gratuite et accessible à toutes et à tous, avec ou sans papiers, garantissant les mêmes chances, les mêmes droits et étant 100% publique ! Et ce, en liaison avec le monde du travail, en revendiquant et en mettant en pratique la convergence des luttes pour la défense du service public dans son ensemble. Car seule une riposte globale pourra nous assurer une victoire totale !

C’est pourquoi le Front de Lutte pour l’Education appelle lycéens et étudiants à préparer dès la rentrée la grève interprofessionnelle du 7 septembre ! La journée de mobilisation dans l’éducation de la veille devant également servir à constituer des AG informatives ou décisionnelles, tout en faisant jonction avec le corps enseignant. Car seule une grève politique de masse fera plier le gouvernement allié du patronat et sera à même d’amorcer un mouvement de résistance solidaire à l’échelle européenne !

Les organisations souhaitant rejoindre notre appel peuvent nous contacter à : front.education@gmail.com ou tout simplement rejoindre le collectif.

blog : http://collectif-fle.org

Publié le 30 août 2010 par CAL Alsace
1347 visites