AL d’avril est en vente !

Voir les lieux de vente en kiosque (attention, il faut attendre plusieurs jours après la sortie du journal pour que la liste complète des lieux de vente apparaisse…).

Numéros de 2017

Numéros de 2018

COP21, la mascarade écologique !

Tous nos articles sur la grand messe du Greenwashing qui a eu lieu à Paris du 29 novembre au 12 décembre 2015 et sur les luttes locales qu’il faut mener !

Nous contacter

Pour contacter le CAL Alsace, envoyez-nous un e-mail.

Pour accéder aux archives d’avant 2010, vous pouvez visiter notre ancien site : AL-Alsace.

Nous diffusons une lettre d’infos hebdomadaire qui comprend toutes les nouveautés du site et quelques annonces de nos activités dans la région.
S’inscrire à la newsletter d’AL-Alsace
:
[Obligatoire] : Veuillez entrer une adresse e-mail valide (de type vous@fournisseur.com).
:

Où trouver Alternative libertaire en Alsace ?

Le journal est vendu dans des bureaux de presse, dans le Bas Rhin. Pour trouver le lieu de vente le plus proche de chez vous, utilisez le site :

www.trouverlapresse.com

A la une

Agenda militant

L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 
  • Conférence débat

    Publié le 19 mai 2018


  • Bloquer Macron…

    Publié le 13 mai 2018


  • Clash de mai

    Publié le 13 mai 2018


  • Liste des manifestations pour le 1er mai 2018

    Metz : 10h place de la République Verdun : 10h parking du 8 Mai Épinal : 10h30 place Foch (préfecture) Bar-le-Duc : 10h30 au départ de la gare Strasbourg : 10h place de Lattre de Tassigny (place de la Bourse) Mulhouse : 10h place la Bourse Reims : 10h départ devant la Maison des Syndicats, 15 boulevard de la Paix Nancy : 10h30 place Dombasle (...) [Lire la suite]

    Publié le 30 avril 2018 dans Agenda


  • Etendre et généraliser la grève

    Publié le 16 avril 2018


  • Clash d’avril

    Publié le 10 avril 2018


  • Après ces 2 jours ?

    Les deux premières journées de grève à la SNCF sont des réussites, la grève a été très suivie et confirme la combativité des cheminot.es déjà observée le 22 mars. Des disparités importantes selon les secteurs existent néanmoins. Malgré cette forte participation à la grève, les assemblées générales ont été nombreuses (une centaine…) mais trop peu fournies en comparaison du nombre de grévistes. Ce qui peut en partie s’expliquer par les modalités de la grève.

    Quand on sait déjà à l’avance quand est-ce qu’on est au taff ou qu’on est en grève, l’AG semble moins importante que quand il s’agit de décidé de reconduire, ou non, la grève par tranche de 24h. C’est pourtant bien dans les assemblées générales, qu’on peut ancrer la grève. Et pas seulement dans les grandes AG interservices où souvent, seul les responsables syndicaux et les plus militant.es prennent la parole, mais aussi dans des discussions à taille humaine, service par service. Pour que chacun-e puisse discuter et s’exprimer.

    Point positif, des interventions interprofessionnelles ont eu lieu dans plusieurs AG sur l’idée de “convergence des luttes" et des manifestations ont rassemblé des salarié.es de la SNCF mais aussi d’Air France, Carrefour, de la RATP, des éboueurs et bien sur des étudiant.es. La mobilisation de ces derniers ne cesse d’ailleurs de grossir dans les facs depuis plusieurs jours. La mobilisation de la jeunesse, avec celle des cheminot.es, pourrait bien constituer le point de départ du mouvement social d’ampleur dont nous avons besoin.

    Beaucoup de collègues sont pour le moment calé.es sur les modalités de grève des deux jours sur cinq de CGT/UNSA/CFDT, mais le débat est encore là et il faudra forcément à un moment poser la question de reconduire la grève si l’on veut gagner.

    Profitons du succès de ces deux premières journées pour convaincre les collègues d’être aussi nombreux.euses les 8 et 9, et de la nécessité de continuer le 10 ! Mais cela, c’est aux cheminot.es d’en décider librement, en assemblées générales !

    Le rail déchaîné

    Publié le 5 avril 2018


  • Statut des cheminot·e·s, dette de la SNCF, ouverture à la concurrence, privatisation, et ailleurs

    Statut des cheminot.e.s Ce qu’on entend : « ce statut est trop rigide et trop cher par rapport à la concurrence. » Ce que nous disons : #1  La SNCF n’est pas un cas isolé, le fameux statut des cheminots n’est qu’un accord de branche plus favorable que le Code du travail comme il en existe déjà ailleurs (Airbus). Cette volonté de niveler chaque (...) [Lire la suite]

    Publié le 13 mai 2018 dans Actualité


  • Marx et la première mondialisation (I)

    Le titre précédent paraîtra sans doute énigmatique à la plupart des lecteurs. Qu’est-ce que cette première mondialisation ? Et qu’est ce que Marx peut nous en dire ? Pour commencer à répondre à ces deux questions, partons de ce que Marx nous dit de l’origine du capitalisme. En fait, il nous en dit relativement peu. Au regard des milliers de pages qu’il a (...) [Lire la suite]

    Publié le 30 avril 2018 dans Actualité


  • Pour la libération de Mumia Abu Jamal

    Rassemblement : lundi 30 avril à 17H00 : Devant le Consulat américain de Strasbourg – 15 avenue d’Alsace – Strasbourg Lettre à Mme Kara C. Mac Donald Consul général des Etats-Unis Consulat de Strasbourg 15, Avenue d’Alsace 67082 STRASBOURG Cedex France Strasbourg, le 24 avril 2018 Madame, Mumia Abu Jamal, membre des Black Panthers, de Move et (...) [Lire la suite]

    Publié le 30 avril 2018 dans L’Alsace qui lutte


  • Histoire du 1er mai

    Il y a déjà 59 ans (donc en 1953), Maurice Dommanget, historien du mouvement ouvrier, publiait une « histoire du 1er mai ». Force est de constater qu’aujourd’hui encore beaucoup semblent ignorer (ou faire croire qu’ils l’ignorent) la nature de cette journée de lutte. Profitant d’une réédition en 2006, le mensuel Alternative Libertaire avait publié (...) [Lire la suite]

    Publié le 22 avril 2018 dans 2012


  • Les anarchistes et Russie 17

    Publié le 5 avril 2018